Sie sind hier

La nature de la Montagne de Reims

Le Parc naturel régional de la Montagne de Reims offre une variété de paysages propices au développement d'une flore étonnante, diversifiée et abondante. Forêts, vallées aux versants crayeux, rivières, étangs, landes et pâtis sont autant de milieux naturels qui regorgent d'espèces rares et exceptionnelles.

Une montagne unique

La Montagne de Reims n’a pas toujours été celle que l’on connaît aujourd’hui. Glaciale ou tropicale, immergée ou asséchée, la Montagne de Reims fut l’une puis l’autre au fil des siècles.

Cette montagne, vieille de 70 millions d’années, constitue un véritable trésor géologique composé de craie, de sable, d'argiles et de calcaire.

Le sol de la Montagne de Reims est constitué de plusieurs couches de minéraux qui se sont déposés les unes après les autres au fil des siècles. La diversité de ces minéraux a façonné, au fil du temps, les paysages, faisant de la Montagne de Reims une mosaïque de plaines agricoles, de forêts bordées de coteaux sur lesquels est planté un vignoble d’exception.

 

Coupe géologique  ©Armelle DROUIN

Déposée il y 70 à 80 millions d’années, la craie constitue le premier minéral de la Montagne de Reims.

La craie permet une réserve hydrique importante. Avec la révolution industrielle, la Champagne crayeuse est devenue une des plaines agricoles françaises les plus productives. Le sol crayeux joue également un rôle important dans la production des vins de Champagne où la vigne est en grande partie plantée. L’importante porosité de la craie permet de réguler l’eau que la vigne puise en quantité nécessaire pour sa croissance.

Falaise de craie en Montagne de Reims ©PNRMR

Longtemps recouvert par la mer, un calcaire riche en fossiles s’est déposé ici en Montagne de Reims. Ainsi, il n'est pas rare de faire la rencontre de fossiles d’oursins, de bélemnites, d’éponges, ou encore du célèbre campanile giganteum, un escargot géant, pouvant atteindre plus de 40cm de long ... qui vivaient autrefois dans ces eaux salées.

Véritable paradis pour les géologues amateurs, la Montagne de Reims regorge de bien des trésors. Partez sur le sentier de découverte de Mailly-Champagne à la rencontre de ce patrimoine pétillant par nature !

 
Sentier de découverte Mailly-Champagne ©PNRMR
Back to top

Mystères d'un écrin de verdure

Le massif forestier de la Montagne de Reims couvre près de 40% du territoire du Parc. Il se compose de forêts privées, communales et domaniales. Hêtres, chênes, aulnes ou encore frênes composent ce massif qui abrite une flore et une faune rarissimes voire uniques. Débordante de légendes et de mystères, la forêt fait le bonheur des amoureux de la nature. Laissez-vous surprendre par cet exceptionnel écrin de verdure et la diversité de ces massifs labellisés Forêt d'exception®.

La forêt de Verzy

La forêt de Verzy s'étend sur 1 032 hectares à l'est du Parc. Riche en biodiversité, elle abrite de nombreuses mares et milieux humides fréquentés par une grande population d'amphibiens (salamandre, triton crêté...), ainsi que des grottes et cavités souterraines appréciées par les chauve-souris.

La forêt de Verzy est célèbre pour ses hêtres tortueux communément appelés « Faux ». Avec plus de 800 Faux, la forêt domaniale de Verzy est le site le plus remarquable au monde de hêtres tortillards. Rendez-vous sur le sentier aménagé des Faux de Verzy et ces hêtres singuliers n'auront plus de secrets pour vous ...

La forêt du Chêne à la vierge

Située au cœur du Parc sur un plateau qui surplombe les coteaux de Champagne, la forêt domaniale du Chêne à la Vierge s’étend sur 2 046 hectares. Elle accueille des espèces floristiques exceptionnelles notamment des arbres remarquables recensés en 2015. Impressionnants par leurs dimensions et révélateurs d'une histoire passée, ces arbres sont de véritables ambassadeurs de leur forêt.

Partez à leur rencontre, à pied, à vélo ou encore à VTT. Deux circuits VTT sont balisés en partie ouest de la forêt, une boucle verte de 7 km et une bleue de 18 km.

Arbre remarquable ©PNRMR

Circuit VTT en forêt du Chêne à la Vierge ©PNRMRArbre remarquable ©PNRMRLa forêt d'Hautvillers

Au sud du Parc, la forêt domaniale d'Hautvillers s'étend sur 408 hectares. Constituée principalement de Chêne sessile (63%) et de Hêtre (21%), elle borde les coteaux viticoles du village d'Hautvillers, berceau historique du champagne. Cette forêt appartenait autrefois à l'abbaye d'Hautvillers, célèbre pour avoir accueilli Dom Pérignon, moine bénédictin qui mit au point le procédé de champagnisation.

Tout comme l'ensemble du massif forestier, la forêt d'Hautvillers compose, au côté du vignoble, l’identité du terroir champenois. La forêt constitue en effet l'écrin du paysage du vignoble de Champagne, ce qui témoigne de l'intérêt tout particulier de cette forêt et justifie sa valorisation au titre de l'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO des «Coteaux, maisons et caves de Champagne ».

Forêt Hautvillers ©PNRMR

Back to top

Omniprésence de l'eau

Du nord au sud et d'est en ouest, sources, mares, étangs, rivières et cours d'eau ponctuent les paysages du Parc.

Le sud du Parc est traversé par la rivière Marne. De sa source, au pied du plateau de Langres en Haute-Marne, elle traverse cinq départements dont celui de la Marne où elle rencontre le territoire de la Montagne de Reims, son vignoble, sa forêt et ses nombreuses rivières.

Rivière Marne ©PNRMR

Au coeur du Parc, le massif forestier foisonne quant à lui de nombreuses mares et zones humides. Les effondrements du sol, les bombardements et les extractions de matériaux sont à l'origine de ces milieux exceptionnels qui sont le paradis des sonneurs à ventre jaune. Ces derniers recherchent les eaux stagnantes situées dans les prairies, pâtis et milieux forestiers. 

De par leur richesse biologique, leur rareté et la fragilité des espèces qu'ils hébergent, les « Pâtis de Damery » sont classés site Natura 2000. Bois, landes et mares façonnent l'identité de ces anciens pâturages à moutons qui renferment une nature étrange et exceptionnelle comme la Céphalanthère rouge, une orchidée rare.

Céphalanthère rouge ©PNRMR

Sortie nature ©PNRMR

Sonneurs à ventre jaune ©PNRMR

Back to top