Vous êtes ici

Villages de la Montagne de Reims

Onglets principaux

Très discrète au premier regard, l'architecture rurale traditionnelle de la Montagne de Reims regorge de nuances liées à la variété et à la répartition hétérogène dans le sous-sol des matériaux de construction locaux.

Dans tous les villages, les façades, même les plus simples, s'ornent de décors plus ou moins riches : corniches, bandeaux ou encadrements en briques ou en pierre de taille. Les couvertures, principalement en tuile de terre cuite rouge, participent aussi beaucoup à l'harmonie générale de ces ensembles bâtis. Découvrez à la Maison du Parc l'espace de démonstration des matériaux et des couleurs du bâti et l'exposition permanente « (é)cohabiter en Montagne de Reims ».

Outre les matériaux utilisés, l'implantation du bâti champenois suit un modèle de regroupement caractéristique formant des cours intimes et privilégiant les jardins à l'arrière. De nombreuses habitations et bâtiments publics conservent encore aujourd'hui cet héritage architectural typique.

Découvrez en plus sur l'architecture locale !

Église romane de Cuchery ©PNRMR

Souvenir de l'art roman et du Moyen Âge, les églises romanes parsèment le territoire. Très endommagées voire totalement détruites pendant la Grande Guerre, nombre d'entre elles sont reconstruites en conservant voûtes, clochers à bâtières, arcs et colonnes en hommage à l'art de leurs bâtisseurs.

Les églises romanes de la vallée de l'Ardre sont souvent courtes et trapues. Elles sont toutes surmontées de tours carrées ou rectangulaires se terminant par un toit à deux pentes, dites « clochers à bâtières ». La plupart d'entre elles sont positionnées au centre du cimetière communal, lui même ceint d'un mur de clôture. La majorité des églises romanes ont été agrandies ou modifiées pour partie entre le XIIIe et le XVIe siècle, d'autres reconstruites à l'issue de la Première Guerre mondiale dans un style néo-roman.

Lavoir du hameau de Orcourt ©PNRMR

Autrefois lieux privilégiés des femmes, de nombreux lavoirs sont conservés comme à Mareuil-sur-Ay, Dizy ou au hameau d'Orcourt. En période de basses eaux, vous pourrez apercevoir dans la Marne le reste du bateau-lavoir de Tours-sur-Marne. Construits en pierre, en bois, en briques, de facture modeste ou riche, lavoirs et fontaines font aujourd'hui partie intégrante du patrimoine. Au sud du Parc, ponts, écluses, maisons d'éclusiers, déversoirs sont toujours présents le long du canal latéral à la Marne. Ne manquez par l'étonnant pont tournant de Bisseuil, les déversoirs de Tours-sur-Marne ou encore l'écluse et la maison d'éclusier à Dizy.

Haut de page