Vous êtes ici

Le portrait du mois de septembre

Vendredi 24 septembre 2021

Portrait de Mélanie Braillon-Vuille – Chargée de mission Marne Ouest du Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne

Pouvez-vous présenter en quelques mots ?

Je suis une fille d’agriculteurs éleveurs et originaire d’un petit village dans l’Aisne, à Marcy-sous-Marle plus exactement. Avec ma famille, nous vivons sur le territoire du Parc de la Montagne de Reims ! J’occupe actuellement un poste de chargée de mission au Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne.

Je me suis toujours investie dans les causes environnementales. Cela me vient certainement de mon enfance puisque j’ai grandi à la ferme : un lieu baigné de nature, en bordure de rivière et je me souviens encore que ces milieux m’intéressaient énormément !

Mes parents - agriculteurs et éleveurs de moutons - m’ont transmis leur sensibilité pour la préservation de l’environnement, des animaux et de la nature tout simplement. Je garde en mémoire ces excellents moments passés dans la ferme familiale !


Quel est votre parcours ?

Au lycée, j’ai mené un stage dans un bureau d’études en gestion et entretiens des rivières. Cette première expérience m’a confortée dans mes convictions professionnelles, avec l’idée de m’orienter dans les domaines de l’écologie et de la préservation de la biodiversité. Le Baccalauréat en poche, je suis partie étudier à Reims, puis à Montpellier, pour obtenir un master de gestion de la biodiversité.

J’ai commencé par travailler dans un bureau d’études, 8 ans, dans l’Aisne, dans l’entretien des rivières, puis j’ai été embauchée 2018 au Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne  dans les fonctions de chargée de mission. Ainsi, j’interviens dans tout l’ouest marnais pour accompagner les propriétaires et les collectivités dans la gestion de leurs sites naturels remarquables. Je connaissais très bien cette association pour y avoir été adhérente quelques années auparavant.  A présent, j’accompagne cette association - créée en 1988 – dans la préservation des espaces naturels et des espèces (végétales et animales) remarquables. Le Conservatoire d’espaces naturels gère 250 sites remarquables, 11 réserves naturelles et cela représente plus de 4300 hectares sur toute la Champagne-Ardenne ! 

Aujourd’hui, mon engagement est toujours aussi fort, ainsi j’ai été élue conseillère municipale dans mon village. C’est toujours un plaisir pour moi de transmettre mes connaissances, ma passion de la nature aux autres et surtout à mes enfants.



Quels sont vos liens avec le Parc ?

Les actions de préservation s’étendent sur l’ensemble du territoire de la Champagne-Ardenne. Avec le Parc, nous co-gérons plusieurs sites remarquables, comme les pâtis de Damery et les pelouses de Champillon. Des conventions ont été signées entre les communes propriétaires, le Parc et le Conservatoire pour établir un plan de gestion sur ces sites remarquables.

Ainsi, nous organisons plusieurs fois par an des animations natures et des chantiers bénévoles, comme par exemple l’arrachage du sainfoin d’Espagne aux Pâtis de Damery.  
On intervient aussi ensemble sur un site à chauves-souris : nous nous retrouvons régulièrement en période hivernale pour faire des comptages dans les caves de Venteuil !
C’est un partenariat fort, nous aimons beaucoup échanger sur nos expériences et connaissances respectives. Nous sommes complémentaires et comptons beaucoup sur l’expertise de chacun.


Quel est votre endroit préféré en Montagne de Reims ?

Habitant Verzenay, j’apprécie beaucoup le cadre de vie qu’offrent ces communes en bord de forêt. Je bouge beaucoup sur le département et il faut l’avouer, quand on se rapproche du Parc et que l’on voit s’élever ce chapeau boisé, à chaque fois je me dis que c’est vraiment chouette d’habiter en Montagne de Reims !

J’ai une affection particulière pour les Pâtis de Damery et Venteuil que je connais relativement bien. Situés en dessous de la ligne à haute tension, vous pouvez découvrir dans ce milieu un mélange de Landes (acides) et d’espèces particulières comme les genets qui fleurissent jaune. C’est vraiment joli quand on arrive à la période de fleuraison ! Il y a aussi ces mares qui regorgent d’espèces très intéressantes comme les petits tritons !A Damery, il y a aussi le Sonneur à ventre jaune à découvrir dans des ornières …c’est vraiment diversifié !